[Roman #76] Thinking eternity – Raphael GRANIER DE CASSAGNAC (2014)

* Présentation *

J’avais déjà Un an dans les airs dans ma PAL, mais pour lire dans le RER, un roman c’est quand même vachement plus pratique. J’ai donc découvert l’auteur avec son 2è roman.

Thinking eternitycouv
De Raphaël GRANIER DE CASSAGNAC

Aux éditions Mnémos – 2014, 288 pages
Couverture de ?
Dans ma bibliothèque – Première lecture
Ma note : coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_vide très bon

 

Résumé : Adrian Eckard, biologiste de talent, réchappe à un attentat de dimension planétaire en perdant la vue. Bénéficiaire de la première greffe cybernétique oculaire mais bouleversé par l’évènement, il quitte tout pour parcourir le monde et enseigner la science la plus fondamentale dans les endroits les plus reculés.
Sa soeur Diane, neuro-informaticienne de génie, est au même moment recrutée par Eternity Incorporated. Elle y développe les premières consciences artificielles destinées à œuvrer pour notre bien.
Dans un monde en proie aux questions brûlantes des dernières découvertes scientifiques, Thinking Eternity est à la fois un thriller haletant, une enquête journalistique et une anticipation visionnaire qui nous montre en direct la marche de l’humanité vers sa singularité, ce moment-clé où les capacités technologiques dépasseront l’être humain. Pour l’éternité ?

 

« Le 9 novembre, je suis sur l’escalier qui descend jusqu’au quai où je prends le train express pour aller au bureau. »

 

* Mon avis *

Avec Thinking eternity, l’auteur nous propose une anticipation, présentant notre monde en pleine évolution des sciences médicales, des réseaux sociaux et des IA. Et nous propose une réponse à la question « Que se passe-t-il quand la nouvelle religion est la connaissance et la science ? ».

Nous suivons donc Adrian, héros et centre de l’attention mondiale bien malgré lui, et sa sœur Diane, lancée à cœur perdu dans le travail. Ces deux personnages vont parallèlement faire évoluer la société à leur manière et dans deux domaines bien distinct. Les IA chez  Eternity inc. pour Diane, et l’enseignement de la connaissance comme un prêcheur au début puis par les réseaux sociaux pour Adrian.

Le format du roman est un peu original, présentant des extraits d’entretiens, d’articles de journal et les pensées des personnages. Avec cette alternance de points de vus, on sent petit à petit que les projets de nos personnages leur échappent et deviennent de plus en plus incontrôlables avec l’ampleur de leurs impactes. Nous voyons et devinons avant les personnages les évènements et que tout s’accélère de façon inéluctable, jusqu’à la chute, ce qui rajoute un peu de tension à l’édifice.

Thinking eternity m’a beaucoup parlé, parce que pour moi aussi la connaissance, le partage de la connaissance pourrait être une solution à pas mal de problème. Les réflexions sur les croyances, les réseaux sociaux, le pouvoir et la diffusion de la connaissance, l’évolution technologique (augmentation de l’humain avec la greffes des yeux cybernétiques, le développement d’intelligences artificielles…) sonnent juste et le tout est traité intelligemment. 

La fin nous laisse en plein bouleversement, et j’ai donc bien envie de lire Eternity incorporated qui se passe quelques années (siècles ?) plus tard.

* Blabla supplémentaire *

BONUS : il y a un site Thinking Eternity Incorporated.

D’autre avis chez Julien, MarieJuliet, Xapur et Cornwall.

Cette lecture entre dans le cadre des challenges :

challenge-summer-short-stories

100255191

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Xapur dit :

    N’oublie pas de venir signaler tes chroniques, je ne suis pas sûr de toutes les voir ;)

  1. 14 août 2015

    […] lire aussi, les avis de : Julien le Naufragé Volontaire – Marie-Juliet – Rêve Général – […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :