[Recueil nouvelles #9] La fille-flûte et autres fragments de futurs brisés – Paolo BACIGALUPI (2008)

* Présentation *

Paolo Bacigalupi, c’est l’auteur de La Fille automate (oui, le titre est ressemblant, mais c’est un choix éditorial, cf. le titre original du recueil ^^). Et ce roman m’a beaucoup marqué. C’est donc non sans déplaisir que je me suis lancée dans la lecture du présent recueil.

 

La fille-flûte et autres fragments de futurs brisés (Pump Six and Other Stories)couv
De Paolo BACIGALUPI traduit par Sara DOKE, Julien BETAN, Sébastien BONNET, Laurent QUEYSSI et Claire KREUTZBERGER.
Aux éditions Au Diable Vauvert – 2014, 434 pages
Couverture d’Olivier FONTVIEILLE/offparis.fr
Dans ma bibliothèque – Première lecture
Ma note : coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_vide très bonne lecture

 

Résumé : Nominées ou lauréates des plus grands prix, ces dix nouvelles ont fait la notoriété de Paolo Bacigalupi et posé le saisissant univers post-pétrole de ses fictions ainsi que les thèmes sociaux, politiques et environnementaux chers à l’une des voix les plus puissantes de la science-fiction contemporaine.

 

« La file-flûte restait blottie dans la pénombre, serrant le dernier cadeau de Stephen entre ses petites main pâles. »

  

* Mon avis *

Le recueil de nouvelles La Fille-Flûte, c’est 10 nouvelles de SF, du genre anticipation post-pétrole qui n’a rien de joyeux.

  • La fille-flûte coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_moitiecoeur_vide
  • Peuple de sable et de poussière coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_moitie
  • Du dharma plein les poches coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_moitiecoeur_vide
  • Le Pasho coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_vide
  • L’homme des calories coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_moitiecoeur_vide
  • Le chasseur de Tamaris coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_moitiecoeur_vide
  • Groupe d’intervention coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_plein
  • Le Yellow card coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_moitiecoeur_vide
  • Plus doux encore coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_videcoeur_vide
  • La pompe six coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_plein

Que dire de ce recueil …? C’est dense, c’est bon et c’est marquant. C’est terrible. BACIGALUPI reprend des thèmes déjà abordés dans La fille automate et Ferrailleurs des mers, mais aussi des nouveaux. Toujours dans un futur fort probable de notre humanité. En vrac, dans les 10 récits on aborde les problèmes de l’exploitation ressources (énergie, eau, biodiversité…), les problèmes climatiques, ceux liés à l’égalité, la pollution chimique, de perte de la connaissance, de l’humanité… tout un champ des possibles.

Ensuite, sachez qu’il y a 2 nouvelles dans le même monde que La fille automate, L’homme des calories et le Yellow card. Une où on apprend ce qu’il se passe avant le roman pour un des personnage, et l’autre ce qu’il se passe après pour un autre personnage. En soit, je trouve qu’elles sont plus intéressante à lire après le roman. Mais elles peuvent l’être aussi avant pour si l’arrière-plan et l’ambiance peuvent vous plaire avant de vous lancer dans le pavé qu’est le roman. A vous de voir.

J’ai personnellement été très marquée par Groupe d’intervention et La pompe six. Qui ne parlent pas du tout de la même chose et ne se passe pas dans le monde de La fille automate. La première parle de l’immortalité et ses conséquences et interroge sur le fait de est-ce qu’on est encore vivant quand on vie éternellement et qu’on ne se reproduit plus. La seconde montre l’effondrement de la civilisation, l’oubli des connaissances du passé qui permettent pourtant encore de vivre aujourd’hui. C’est celle qui m’a le plus chamboulée, car elle est d’un pessimisme lourd et que toute réflexion menée autour du savoir me touché énormément.

Mention spéciale aussi pour Peuple de sable et de poussière, très percutante également. L’humanité a évoluée avec un corps qui peut se régénéré et où on ne se nourrit plus que de sable pour satisfaire l’organisme « symbiotique »qui permet tout ça. Tout le reste de la biosphère est mort. Mais est-elle restée humaine cette humanité ? La chute pose là toute la question. Une grande claque.

Je trouve que, avec le recul, ce qui ressort quand même le plus de tous ces récits, c’est que l’homme ne perd jamais espoir ou, en tout cas, n’abandonne jamais vraiment. Alors que quand on tourne la dernière page du recueil, ben on ressort quand même bien secoué et sonné de cette lecture, tellement les futurs que nous dépeint BACIGALUPI font froid dans le dos. Le titre secondaire est alors très bien trouvé et résume bien l’idée du recueil. Une très bonne lecture donc, qui fait réfléchir et qui donne envie de secouer quelques personnes, mais qui n’est pas a conseillée lors de petite déprime.

En lisant les chroniques des blogopotes avant poser le point final de cet avis, je vois chez Gromovar que dans le recueil original, il y a une nouvelle en plus. Fichtre, et elle a l’air très intéressante en plus. Dommage.

* Blabla supplémentaire *

D’autres avis chez Lune, BlackWolf, Julien, XapurSia, Cornwall, Plume, Kissifrot,

Lecture entrant dans le cadre des challenges

logo+CRAAA+bis 2è participation

100255191

Et comme on est dimanche, ça marche aussi pour :

JLNND-Je-lis-des-nouvelles-et-des-novellas

 

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Gruel dit :

    Je regarde assez fréquemment vos avis et j’aurais aimé voir ce que vous pensez de Greg Egan et si vous pourriez me conseiller un ou des auteurs similaires ?

    • J.a.e_Lou dit :

      Bonjour !
      Alors, je n’ai pas encore lu Greg Egan mais j’ai un ou deux de ses romans qui attendent sagement dans ma Pile à Lire. Ce que je peux vous dire c’est que ce genre de SF est de a hard science fiction et les auteurs de ce genre sont à ma connaissance et parmi les plus connus : Stephen BAXTER, Kim Stanley Robinson, Greg Bear, Charles Stross, Alastair Reynolds… (une liste sur Babelio si cela vous intéresse).
      N’hésitez pas à venir poser la question sur le forum Planète SF où de nombreux lecteurs et blogueurs seront plus à même de vous répondre et d’orienter votre choix (apparemment Alastair Reynolds plait bien en ce moment) ! (et il ne faut pas avoir peur, ils ne sont pas si méchants ;) )

  2. Acr0 dit :

    Rahlàlà, il faut vraiment que je découvre cet auteur ;) Je note que le recueil est tout de même positif.

  1. 9 août 2015

    […] – Cornwall – Sia – Lune – Gromovar – Efelle – Plume – Jae_Lou – […]

  2. 29 août 2015

    […] Un recueil de nouvelles SF, d’un auteur qui devient incontournable ! Comme je le dis dans cette chronique (Rendez-nous Jae !! On ne reconnait pas cette personne qui nous fournit des chroniques dans ses […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :